Tout le monde en parle: Dan Bigras

17 octobre 2017

Le passage de Dan Bigras à Tout le monde en parle très pénible et troublant d’entendre un adulte qui demeure encore accroché à une enfance et une famille perturbée et perturbante.

Comme simple citoyenne québécoise, je pose un simple regard sur ce moment de Tout le monde en parle où Dan Bigras commentait son enfance malheureuse au sein d’une famille carencée dont le paternel était psychiatre et la mère psychanalyste. Selon lui, la rue a été bénéfique pour survivre à la nocivité de sa famille et aux démons de ses propres parents. Dan Bigras demeure encore engouffrer dans les répercussions néfastes de sa famille découlant des conduites néfastes de ses parents.

Comme simple citoyenne, je crois le témoignage de Dan Bigras démontre à quel point il est inapte à décourager les jeunes à se jeter dans la rue. Autrefois les jeunes prenaient la rue selon leur propre volonté mais de nos jours, combien de parents souhaitent voir leurs jeunes loin du nid familial parce qu’ils vivent l’enfer au quotidien. La rue c’est le rendez-vous avec la prostitution, la drogue et ses vendeurs à profusion. Entendre Dan Bigras se vanter que la rue lui a permis d’avoir une vie meilleure et bien c’est une fameuse de belle propagande pour inciter les jeunes à quitter leur milieu familial et leurs parents au lieu de les inciter à chercher de l’aide pour ne pas tomber dans la rue.

Comme simple citoyenne, je souhaite que l’on fasse entendre un autre son de cloche concernant les relations familiales et parentales. Combien de personnes ont décidé de se réfugier dans des centres de retraités et qui ont totalement coupé les liens familiaux et parentaux pour mieux s’éloigner et se protéger de leurs enfants et de leurs petits enfants qui ne cessent de leur reprocher leurs manquements ou qui cherchent à se faire gaver financièrement? Dan Bigras évoque les pauvres jeunes qui éprouvent des carences familiales et qui accablent leurs parents de tous les maux par contre il y autant d’aînés qui souffrent par rapport aux comportements odieux et irrespectueux de leur famille, de leurs enfants et petits-enfants. Assez, pour que plusieurs organisations se penchent sur la solitude et l’abandon des personnes âgées. L’ex-ministre libéral Blais a même lancé un message aux enfants de garder contact avec leurs parents. Combien de parents et grands-parents refusent de tels contacts puisque leurs raisons sont louables et valables.

Comme simple citoyenne, je suis surprise de voir Dan Bigras se donner et se citer en modèle face aux jeunes de la rue puisque la rue attrape les jeunes et les attire par le sexe, la drogue et on sait très bien que le milieu artistique flirte aussi avec ce genre de stimulation humaine qui se transforme en pire cauchemar inhumain. Dommage que Dan Bigras s’accroche encore à son passé familial troublant au point de marteler son père et sa mère dans leur mort. Quelle tristesse! Un passé trouble qui n’est pas oublié. Un adulte troublé par son enfance qui s’accroche aux jeunes de la rue pour mieux y demeurer. Dan Bigras un artiste plus victime qu’artiste. Beau modèle pour tous les jeunes de la rue, il faut être bêtement ignorant pour le croire. Faut-il sortir les jeunes de la rue ou chercher à leur faire croire que la rue est inspirante pour un avenir meilleur?

Simplecitoyenne

Larry Flynt de Hustler offre 10 millions pour destituer Trump

16 octobre 2017

Larry Flynt, fondateur et patron du magazine pornographique américain Hustler offre dix millions de dollars pour recueillir des informations compromettantes pouvant conduire à la destitution du Président américain, Donald Trump.

Comme simple citoyenne canadienne, je pose un simple regard sur cette actualité qui nous démontre un Larry Flynt qui cherche à camoufler ses peurs et angoisses face aux révélations fracassantes et perturbantes de l’affaire du producteur Harvey Weinstein accusé de viol et d’harcèlement sexuel par plusieurs femmes. C’est évident la question posée par l’éclatement de la vérité sur le comportement inacceptable d’Harvey Weinstein ébranle le domaine du cinéma mais elle va au-delà d’Hollywood et Larry Flynt craint que cette cause sonne l’alarme aussi au sein de d’autres productions et celles de la pornographie qui est dans son domaine ne seront certainement pas épargnées.

Comme simple citoyenne, je crois Larry Flynt se lance à la destitution du Président Trump sous un fausse représentation. Au nom de la politique de Donald Trump, Larry Flynt ne prend pas qu’un producteur de cinéma imminent comme Harvey Weinstein ayant contribué à la politique du parti démocrate américain soit mis au banc des accusés pour viol, intimidation et harcèlement sexuel par plusieurs femmes. Il y a de quoi faire réagir le domaine de la pornographie. Sommes-nous surpris de voir Larry Flynt se lancer dans la destitution du Président américain, Donald Trump? Sûrement ses angoisses et ses peurs le font réagir face à sa production de pornographie. Au point de se demander s’il a le même positionnement avec le parti démocratique américain comme en a eu le producteur Harvey Weinstein.

Comme simple citoyenne, je souhaite les gens prennent conscience que l’offre de 10 millions offert pour recueillir des informations servant à déshonorer et à discréditer le Président actuel des États-Unis, Donald Trump venant du domaine de la pornographie est simplement une réplique face au scandale du domaine du cinéma qui vient d’être divulgué par des femmes. Le domaine de la pornographie tremble et met le paquet pour mieux cacher ses angoisses et ses peurs face à de telles révélations qui ont été mis à jour malgré toutes les pressions faites pour qu’elles demeurent cacher et voiler. Combien d’autres domaines sont secoués par le comportement sexuel de Weinstein? En France, Thierry Ardisson a osé dévoiler le nom du violeur de Flavie Flamand. Un photographe anglais qui s’est illustré dans le nu, David Hamilton qui se voit aujourd’hui âgé de 88 ans accusé de viol. Bravo pour ce genre de mise à jour. On doit apprendre qu’une femme n’a pas le droit de subir un viol, un garçon, une fille, un enfant et un bébé aussi. Nous voulons une humanité meilleure et bien ça commence par ce genre de démarche qui doit sûrement faire peur non seulement au domaine du cinéma mais aussi au domaine de la pornographie et je dirais même aussi au domaine de la santé et de l’éducation. Le cul domine le monde des puissants et ont a assez gardé le silence et lorsqu’il surgit au niveau du monde populaire et bien les pies de l’information se regroupent sur un long fil pour nous l’annoncer.

Comme simple citoyenne, je reviens sur les démocrates lors de la course à la Présidence des États-Unis, Barack et Hillary ont axé la personnalité de Trump sur ses comportements sexuels et de présumées victimes. Quelles sont leurs réactions face à Harvey Weinstein violeur et agresseur pointé par plusieurs femmes? Un très gros pouvoir que celui du cinéma qui appuyait les démocrates autant politiquement que financièrement. Maintenant c’est au tour d’un producteur de pornographie d’offrir 10 millions pour trouver des informations afin d’obtenir la destitution du Président Trump. C’est beau à voir et à entendre pour la politique et la démocratie américaine mais ça doit réjouir Barack et Hillary. Quand un Président sortant fait des ruades sur son successeur pour protéger ses assises politiques ça attire ce genre de tornade dans la politique d’un pays démocratique.

Simplecitoyenne

Le feu ravage la Californie

13 octobre 2017

La Californie est aux prises avec le feu qui brûle et calcine tout sur son passage.

Comme simple citoyenne canadienne, je pose un simple regard sur cette actualité qui ne laisse personne indifférente. Que ce soit le feu, les inondations ou la violence des ouragans ou des tornades qui affectent un pays, personne ne peut regarder de tels sinistres sans avoir une bonne pensée pour les gens qui vivent une telle situation stressante et traumatisante et davantage lorsqu’elles se produisent dans un pays voisin du nôtre.

Comme simple citoyenne, je ne peux pas croire qu’un bel endroit comme la Californie se retrouve raser par le feu offrant des scènes apocalyptiques. Comment pouvons-nous demeurer indifférent face à toutes ces personnes qui ont vu leurs maisons brûler comme du papier et qui se retrouvent face à une perte considérable de tous leurs biens et souvenirs en plus de voir leur propre environnement calciné de part et d’autre? Pouvons-nous imaginer dans quel état, ces humains constatent que leur décor naturel auquel ils avaient droit a changé en décor funeste ou sont partis en fumée biens et souvenirs.

Comme simple citoyenne, je regarde brûler la Californie et je suis de tout coeur avec les californiens qui vivent une telle situation. Par contre, nous ne doutons pas de leur force, de leur courage et de leur détermination pour surpasser une telle épreuve. Nos pensées vous accompagnent.

Simplecitoyenne

Politique américaine et démocratie!

12 octobre 2017

Actuellement, nous regardons la politique américaine sous quel angle? Sous celui de la personnalité désespérante et terrifiante de Donald Trump et des populistes qui lui ont permis l’accès à la Présidence des États-Unis. Au point de nous faire oublier les principes de la démocratie américaine.

Comme simple citoyenne, je pose un simple regard sur la politique américaine et je ne supporte plus les mêmes peurs, les mêmes angoisses, les mêmes réflexions, les mêmes discours que l’on entend. Au point, nous ne sommes plus capable d’aborder la politique américaine actuelle sans être constamment affluer par la personnalité du Président Donald Trump et entendre les mêmes mépris face aux populistes qui l’ont fait élire. Encore aujourd’hui, j’entendais des propos qui m’ont fait dresser les cheveux sur la tête au sujet du populisme, on les classe comme une classe d’ignorants, de sans éducation et instruction qui n’ont aucune notion politique. Comment des élites, des supérieurs aux populistes peuvent-ils avaler, digérer et évacuer de tels propos face à la démocratie d’un pays comme les États-Unis? La démocratie vaut-elle pour la classe supérieure et les élites et les populistes doivent la bouder et s’en éloigner?

Comme simple citoyenne canadienne, je crois ce qui se passe maintenant dans la politique américaine fait sortir les démons cachés au plus profond des élites et de la classe supérieure qui s’apeurent devant le monde populaire qui ose s’affirmer. Les populistes déplaisent puisque le snobisme ne les habite pas contrairement aux électifs, aux fermés et aux sélectifs. Le populisme est-il plus dangereux pour la démocratie d’un pays que les élites. En ce moment, le populisme est considéré comme un fond de panier ou les petits se rangent et l’élite et la classe supérieure comme le dessus d’un panier beau pour la vue. Est-ce vraiment digne de notre démocratie ce genre de comportement actuel face à la politique américaine? La démocratie en pays démocratiques, le Président sortant ne rue pas face à son successeur et les partis politiques ne doivent pas contribuer à chercher sa destitution comme en pays antidémocratiques.

Comme simple citoyenne, je souhaite que l’on revienne aux valeurs démocratiques de la démocratie ce n’est pas une guerre intestinale entre les partis politiques qui peuvent assurer le respect de la démocratie qui est le pilier de base pour maintenir la politique d’un pays en santé. Ce qui se passe dans la politique actuelle des États-Unis, la faute n’est pas seulement imputable aux populistes, à la personnalité du Président actuel Donald Trump mais aussi à l’ex-présidence américaine présider par Barack Obama. Son entrée a été triomphale mais il a raté sa sortie présidentielle. Son départ a eu un effet de division contrairement à son entrée fait au nom de l’unité du peuple américain. Le populisme et la personnalité de Donald Trump lui ont servi pour faire une telle sortie comme on peut le voir en pays d’Afrique ou tous autres pays antidémocratiques de notre monde où on voit le résultat d’élections contesté, méprisé dans le but d’aboutir à une destitution puisque les partis politiques ignorent la démocratie et son fondement. Actuellement, ce qui alimente la politique américaine c’est la personnalité de Trump et les préjugés face aux populistes qui l’ont fait élire. C’est rendu le sujet de discussion des terriens. Quelle est la bande de fous et de folles qui ont pu le faire élire? Les élites, les supérieurs aux autres, les snobs peuvent avoir accès à la démocratie et ses valeurs et les autres doivent s’abstenir. Des nuisibles, des épais et des sans allures qui ont fait élire Trump, fils d’immigrant, mariée à une immigrante et qui a su se tailler une place au sein de l’économie américaine. C’est drôle, une universitaire sur le tard qui aime le populisme et sa race de monde pendant que les élites de l’enseignement, de la santé et surtout de l’information aiment l’écraser et la réduire à rien.

Simplecitoyenne

Risque de 3e guerre mondiale: a qui la faute?

9 octobre 2017

Les médias nous annoncent que le risque d’une 3e mondiale est en vue et la faute revient au Président actuel des États-Unis, Donald Trump.

Comme simple citoyenne canadienne, je pose un simple regard sur cette actualité qui couve depuis les attentats du 11 septembre 2001. Le risque d’une 3e guerre mondiale est apparu à cet instant même mais l’Europe a toujours refusé de le reconnaître parce qu’elle a la même trouille et peur face à l’Allemagne depuis la dernière guerre mondiale. L’Europe a toujours refusé de reconnaître ses torts et ses négligences face à une Europe remplie de faux espoir face aux hypnotiseurs et sorciers qui prêchent une paix mondiale qui est bien loin de se pointer avec la mondialisation de l’Islam.

Comme simple citoyenne, je persiste à dire que le risque d’une guerre mondiale est bien présente et persistante et personne n’a osé bouger face à ce genre de cycle actuel qui impose aux pays démocratiques les valeurs des pays antidémocratiques. Lorsque nous entendons mort à Israël, mort aux États-Unis et à son peuple, et lorsqu’on s’amuse à piétiner le drapeau d’un pays et à saboter l’hymne nationale d’un pays en signe de revendications et d’affirmations, je regrette mais c’est inacceptable. L’Europe a perdu le contrôle sur ses valeurs démocratiques en acceptant des valeurs qui ne lui conviennent pas et l’Amérique du Nord doit-elle se suspendre à ce genre d’irrespect et de grande tolérance?

Comme simple citoyenne canadienne, suis-je la seule qui doit reconnaître que l’heure d’une troisième guerre mondiale est prévue. Notre monde actuel ne peut plus se plier à la terreur et à la fureur des pays totalitaires et voyous. La mondialisation de l’Islam fait des ravages autant politiques qu’économiques et les pays démocratiques ont le devoir et l’obligation de lutter contre ce genre de déploiement mondialement reconnu puisque ces pays antidémocratiques sont dirigés par des élus qui ont volé le pays à leur peuple tout en les abaissant à se plier à leur régime totalitaire comme c’est le cas pour la Corée du Nord. Nous voulons une humanité meilleure et bien il faut dire un NON catégorique à la terreur, la fureur, l’intimidation et les menaces de destruction de nos pays occidentaux démocratiques. Si on plie l’échine face à des pays irresponsables face à leur peuple, et bien on va se faire rayer de notre humanité. La guerre est parfois essentielle et nécessaire pour installer la paix. Lors du dernier conflit mondial, l’Europe l’a compris trop tard mais ça ne leur a pas servi de leçon. Surtout la France qui se laisse encore dominer par l’Allemagne qui est loin d’avoir un passé historique trop fort en modèle pour une humanité meilleure.

Comme simple citoyenne, une troisième guerre mondiale! A qui la faute? Aux États-Unis, aux maudits étatsuniens et au Président actuel Donald Trump! Mais pas aux pays aux prises avec la culture des djihadistes, pas aux pays d’Europe qui cherchent à éviter un conflit mondial qui fermente depuis longtemps et qui doit atteindre tôt ou tard sa maturité. Les pays occidentaux démocratiques doivent-ils le réaliser et déployer leur force et leur puissance pour y faire face ou attendre qu’ils soient pulveriser comme on peut le faire pour des insectes nuisibles. Fini le temps de l’hypnose et de la sorcellerie, notre humanité doit s’affirmer pour dire un nom catégorique à la terreur, la fureur, la barbarie et l’inhumanité des pays influencés par la mondialisation de l’Islam qui se mobilise depuis trop longtemps avec les pays autoritaires comme l’Iran, Irak et la Corée du Nord qui crient mort à Israël et à son peuple, mort à l’Occident et aux occidentaux, mort aux États-Unis et à son peuple. Devant de telles menaces planétaires, la démocratie doit répondre avant qu’il soit trop tard puisque ces pays n’ont aucune morale pour leur peuple en ce moment, croyons-nous vraiment qu’ils en auront pour l’Occident, Israël et les États-Unis et pour notre humanité? Arrêtons de croire les hypnotiseurs et sorciers qui se font payer chèrement pour nous faire avaler comme des couleuvres que le monde actuel est en chaos et en désordre et les coupables sont Israël et les États-Unis. Et si ces deux pays seraient les seuls lucides face à notre monde actuel qui lutte contre la mondialisation islamiste. Le réaliserons-nous trop tard comme ce fut le cas de plusieurs pays européens face au dernier conflit mondial. C’est inquiétant ce qui se passe actuellement au niveau de la France et de l’Allemagne et l’Angleterre qui a refusé de se mouiller dans ce genre d’agglomération politique européenne pour nous faire oublier le chaos et le désordre de notre monde actuel.

Comme simple citoyenne canadienne, je ne le souhaite pas mais il faut se mettre en évidence. Notre humanité aboutira à un troisième conflit mondial parce qu’on a trop attendu avant de bouger face aux problématiques des pays antidémocratiques qui envahissent la démocratie des pays démocratiques. Ces pays irresponsables de leur peuple accusent la démocratie des pays démocratiques d’être responsable de leur chaos et de leur désordre. Notre monde est rendu un bordel et on a laissé notre démocratie d’y entrer pour mieux l’insulter, la mépriser et surtout la rendre coupable pour tous ceux qui tuent au nom des impurs occidentaux et des méchants américains. Nous voulons une humanité meilleure par contre sommes-nous prêts à prendre les grands moyens pour y parvenir. Faut-il attendre que les pays démocratiques soient rayés de notre monde afin de soumettre notre monde aux pays antidémocratiques? Combien de pays démocratiques abritent notre humanité? Combien de pays antidémocratiques abritent notre humanité? La prolifération des pays antidémocratiques sur la démocratie des pays démocratiques est-elle prise en considération pour espérer en humanité meilleure? Notre démocratie a-t-elle le droit de lutter pour conserver sa force et sa puissance? Si on la répudie face à la montée des pays antidémocratiques qui vise à l’attaquer, l’affaiblir et à la menacer, pouvons-nous garder espoir face à une humanité meilleure? Même dans une famille, il faut parfois faire des choix difficiles pour garder le cap sur un climat de paix.

Simplecitoyenne

Denise réplique à Dodo sur les ondes de TVA

8 octobre 2017

Après avoir passé à l’émission de Paul Arcand, Confidences, Dodo s’est vidé le coeur sur les préjugés qu’elle a encaissés par contre, Denise Filiatrault n’a pas perdu de temps pour répliquer aux confidences de Dominique Michel et même Éric Salvail en a fait autant.

Comme simple citoyenne, je pose un simple regard sur ce genre d’actualité qui démontre à quel point le milieu artistique a son coffre de ressentiments bien remplis. Ça se voit et se vit parfois dans des familles tout comme on peut aussi le constater dans le milieu artistique. C’est évident la personnalité de Dodo s’est taillée une grande place parmi le monde populaire tandis que celle de Denise a toujours été clouée au snobisme théâtral. C’est un peu la même chose qui s’est produit entre la personnalité de Janine Sutto et de Janette Bertrand. Même à son décès, Tout le monde en parle a réussi à mettre le bon couvert pour étouffer ces écarts de personnalité dans le milieu artistique. Le milieu artistique est comme le milieu de la mode. On sous-estime le droit du peuple de différencier entre le déguisement et le droit au goût de bien se vêtir.

Comme simple citoyenne, je ne peux pas tolérer la rancune et les confrontations nocives. C’est le seul moment où je peux couper vraiment des liens et pour de bon. Autrement c’est de verser de l’huile sur des braises encore fumantes qui serviront à activer un bon feu. Je regrette mais on doit apprendre que le droit à la personnalité est un droit fondamental comme être humain. Nous ne sommes pas tous des Barack, des Bill et Hillary Clinton, comme plusieurs autres qui s’octroient le droit de juger et d’abaisser la personnalité des autres pour mieux s’octroyer un pouvoir de supériorité et de notoriété.

Comme simple citoyenne, je trouve triste de commenter une telle actualité artistique puisque j’estime autant Dodo que Denise tout comme dans le cas de Janine Sutto et Janette Bertrand. Par contre, personne ne me fera perdre mon sens critique sur ce que peuvent dire, faire ou créer en tant qu’artistes. Le droit à notre personnalité est un droit humain fondamental et personne ne doit chercher à la modeler ou la transformer selon la sienne. C’est la base du respect des autres. Combien de belles et grandes âmes se permettent d’attaquer la personnalité des autres? Des nocifs, des assoiffés de pouvoir et de prestige, qui sont nés pour gérer la vie des autres au lieu de chercher à mieux gérer la leur. «Vivre et laissez vivre!»

Simplecitoyenne

Terrorisme: Canada cinq blessés dont un policier

1 octobre 2017

Le Premier du Canada, Justin Trudeau «préoccupé» et «indigné» par un acte «insensé».

Comme simple citoyenne canadienne, je pose un simple regard sur cette actualité qui nous démontre encore une fois de plus un chef politique à la tête d’un pays démocratique occidental qui a peur d’utiliser le terme «d’acte terroriste» face à un homme qui aurait attaqué un policier à Edmonton en Alberta, au Canada, avec un couteau avant de précipiter un camion de location quelques heures plus tard sur des piétons en plein centre-ville. Il est soupçonné «d’acte terroriste» par la police d’Edmonton. Encore un autre aptitude en pays occidental démocratique de banaliser le terrorisme djihadiste qui secoue toute notre humanité. En démocratie, peut-on qualifier des attaques dans des capitales nationales, contre l’armée ou la police ou des civils comme un geste «insensé»? C’est immoral venant d’un chef d’un pays démocratique occidental. Il est grand temps que notre jeune Premier Ministre Trudeau arrête d’imiter Barack qui a toujours eu le coeur brisé par le terrorisme djihadiste mais qui n’a jamais osé prendre des décisions politiques efficaces pour changer les politiques étrangères des États-Unis tout en s’en prenant avec mépris aux populistes qui a chassé les démocrates de la Présidence américaine.

Comme simple citoyenne, je suis choquée parce que nous croyons en une humanité meilleure pour tous tout en tolérant de tels attaques contre la démocratie et ses valeurs. Des attaques contre ceux qui maintiennent l’ordre et la sécurité de nos pays occidentaux démocratiques tout en cherchant à semer peur et mort dans la population. Combien de temps va-t-on laisser planer de tels barbaries et inhumanités sur notre monde? En pays antidémocratiques, ce sont des gestes approuvés et appréciés mais en pays démocratiques peut-on continuer à les tolérer et à continuer à les classer parmi des gestes insensés au lieu de chercher par tous les moyens à les identifier, les condamner pour mieux les faire cesser.

Comme simple citoyenne du Canada vivant en territoire démocratique, je supplie nos élus de faire respecter nos frontières, nos lois qui protègent notre pays contre le chaos et le désordre, nos capitales nationales, nos monuments et surtout le droit à notre population de vivre loin de la terreur des djihadistes qui ont volé le pays à sa population. Arrêtons de culpabiliser l’Occident et les occidentaux pour toutes les horreurs islamistes qui gagnent notre monde. Les jeunes de notre monde doivent prendre conscience que nous vivons au rythme de la mondialisation de l’Islam et nous avons intérêt à leur en faire prendre conscience puisque trop de grand et bon berger cherche à leur faire oublier cette réalité mondiale. L’Islam a levé en pays antidémocratiques comme du bon pain et maintenant elle est aux portes des pays démocratiques avec la complicité de nos élus qui n’ont aucun respect pour notre territoire, pour ses frontières et pour les valeurs démocratiques du pays et de son peuple. L’histoire du monde se répète et les envahissements se continuent au nom d’une humanité meilleure. Grâce aux hypnotiseurs et sorciers combien ce cycle universel se répétera-t-il? Avec la complicité de nos élus, de nos pays occidentaux démocratiques. Quelle tristesse!

Simplecitoyenne

Obama à Toronto: inspirant ou ennuyant!

30 septembre 2017

Obama semble avoir adopté le Canada pour donner ses discours et crémer sa personnalité face à notre monde actuel. Barack a choisi cette fois-ci, Toronto pour se faire admirer et adorer.

Comme simple citoyenne canadienne, je pose un simple regard sur cette actualité démontrant un Barack qui aime se faire écouter et entendre tout comme le couple Bill et Hillary Clinton mais à quel prix? Pourquoi tant de gens aiment à devenir guide et sauveur des autres pendant que l’on parle tant de liberté humaine? Barack envoûte et fascine. Pourquoi tant de personnes tombent sous ce genre d’hypnotiseur, de magnétiseur? Sûrement pour apaiser leur crainte et leur peur face à un ordre mondial qui se déchaîne pour enlever aux pays de droit leur indépendance et leur autonomie. Un ordre mondial qui commande à une égalité totalitaire sans mesurer les conséquences sur la vraie liberté des êtres humains d’appartenir à un pays tout en faisant partie de notre humanité. Combien de gens sont ensorcelés par l’outrance de l’égalité? Au point d’en oublier que ça signifie aussi conforme, identique, régulier et uniforme, ici on ne parle ni de religion et ni de politique. Pourtant la liberté humaine conduit à délivrer, élargir, et débloquer chaque vie humaine au lieu de chercher à nous la faire encadrer par des enchanteurs, envoûteurs ou des sorciers comme le font actuellement Barack, Bill et Hillary Clinton.

Comme simple citoyenne, j’ai vécu dans une famille de paysans et mon éducation et instruction ont permis de m’exposer face aux mieux nantis de notre société. Seule l’éducation et l’instruction deviennent essentielles pour parvenir à faire partie d’une humanité plus égale et plus humaine. Pourquoi Barack comme bien d’autres ne vont pas prêcher dans les pays où on n’arrivent pas à ensemencer éducation et instruction pour viser égalité pour tous? Pour mieux continuer à culpabiliser les pays démocratiques occidentaux pour les pays qui refusent l’évolution de notre temps actuel. A quoi sert de prêcher l’égalité dans ce monde actuel où aucun effort n’est fait pour exercer une pression forte et ardente sur les pays qui défendent aux femmes et filles de s’éduquer et de s’instruire. Pourquoi notre humanité continue de se laisser hypnotiser et envoûter par des dieux comme Barack au lieu de les orienter vers les pays qui ont vraiment besoin de se faire brasser la cage afin de les initier au principe égalitaire ayant un excellent côté et un autre très pervers. Pourquoi Barack ne se présente pas dans ces pays pour leur prêcher le vrai chemin de l’égalité pour tous. ÉDUCATION ET INSTRUCTION, autant pour le sexe féminin que pour le sexe masculin. Pas l’égalité sous son côté sombre, qui conduit à la ressemblance de caractère, de personnalité et de penser.

Comme simple citoyenne, lorsque je vois Barack Obama ou Bill ou Hillary Clinton faire leur show sur l’égalité ou de leur vision du monde dans nos pays de droits et de libertés, je ne le prends pas. Pourquoi ces personnages ne s’engagent-ils pas vers les pays antidémocratiques pour leur prêche au lieu de chercher à accuser les pays démocratiques pour l’état actuel de notre monde. Ce qui se passe en pays d’Afrique, en Asie, au Proche et Moyen Orient est un image traumatisante pour toute notre humanité. Pourquoi Barack ne met pas les pieds au Kenya pour convaincre leurs élus que l’éducation et l’instruction deux clés qui permettent à tous les pays de parvenir à atteindre le beau et réel côté de l’égalité? Aurait-il plus de satisfactions que de le prêcher au Canada pays de droits et de libertés de toutes sortes et pays qui a dit OUI à l’évolution de son peuple et de notre humanité. Cueillerait-il plus d’admiration! Dire que « l’admiration est un signe d’ignorance.» Des dieux comme Barack, Bill et Hillary Clinton m’offensent, ainsi que tous ceux de ce monde qui se dorent dans leur grand estime de soi pour atteindre le regard de l’humanité sur eux. En plus de se remplir les poches avec bonheur et grâce! Suis-je atteint de folie puisque je me sens bien seule à jeter un tel regard sur ce genre d’actualité? Combien a-t-on fait d’héros pour parvenir à une humanité meilleure? Quel résultat! Les barbaries et les inhumanités envahissent encore le monde et pire qu’autrefois, on les tolère dans une humanité soi-disant meilleure qu’avant.

Simplecitoyenne

Une militante saoudienne réclame la fin de la tutelle masculine

27 septembre 2017

Manal al Charif emprisonnée en 2011 pour avoir osé prendre le volant à Ryad songe maintenant à la prochaine étape: suppression de la tutelle des hommes.

Comme simple citoyenne, je pose un simple regard sur cette actualité qui laisse voir une belle perception de changement mais très loin de la réalité. Comment une militante saoudienne peut-elle réclamer la fin de la tutelle masculine tout en l’annonçant fièrement en ayant la tête enrubannée et séquestrée par un foulard? La première liberté des saoudiennes n’est-elle pas d’abolir voile et foulard afin de prendre entièrement possession de leur regard face aux autres et à notre monde au lieu d’obéir à l’ordre de leurs hommes le contraignant à le dissimuler et le détourner?

Comme simple citoyenne, je crois les intentions de Manal al Charif manquent la première marche à suivre pour supprimer la tutelle des hommes en pays arabes. En sautant ce genre d’étape afin que les femmes saoudiennes reprennent entièrement possession sur leur regard face aux autres et au monde, elles ne parviendront jamais à faire lever leur rêve: suppression de la tutelle des hommes dans leur pays. Un rêve est comme une recette que l’on cherche à se donner pour réussir à l’atteindre comme on peut ainsi le désirer lorsqu’un cherche un recette pour faire un beau gâteau succulent. Si on néglige la première étape et bien on ne peut pas espérer d’un résultat escompté. Qui met au monde les petits des humains? Lorsque naissent des petits humains féminins pourquoi une certaine tutelle masculine se permet dans leur vie de castrer ou de détourner leur regard face aux autres et au monde? C’est la toute première offense à une liberté universelle et humaine, de disposer de son regard sans contrainte.

Comme simple citoyenne, lorsque je vois une femme enrubannée, voilée ou déguisée dans un vêtement pour détourner son regard sur les autres et le monde, mes yeux se mouillent puisque c’est la plus grande tutelle masculine qui s’affirme sur les filles et les femmes de toute notre humanité. La liberté des femmes commence par la liberté de poser leur regard sur les autres et sur notre monde sans contrainte tout en refusant le déguisement imposé par le pouvoir des hommes. La liberté d’une femme commence dès son réveil et son coucher au rythme des jours, des semaines, des années tout comme l’a toujours été celle des hommes. Attribuons aux femmes les mêmes droits et libertés qu’on attribue aux hommes de notre terre et tous les enfants de notre terre en profiteront. Commençons par le commencement: le premier geste universel et humain que nous faisons le matin au réveil c’est de se vêtir. Pourquoi un geste si naturel et universel faisant partie de notre vie et pour la vie devient une contrainte imposée aux filles et femmes par un pouvoir d’hommes?

Comme simple citoyenne, je souhaite qu’on s’abstienne de m’étiqueter de raciste parce que j’ai l’audace de poser mon simple regard sur cette actualité.

Simplecitoyenne

Iran imite la Corée du Nord par un tir de missile

24 septembre 2017

La France annonce qu’elle est extrêmement préoccupée par le tir de missile par l’Iran aujourd’hui qui est non-conforme à la résolution 2231.

Comme simple citoyenne, je pose un simple regard sur cette actualité qui nous démontre bien que le plus dangereux pour les États-Unis, pour Israël, pour le monde entier n’est sûrement pas le Président actuel des États-Unis, Donald Trump mais bien la Corée du Nord et l’Iran qui activent leurs armes nucléaires pour faire peur au monde, pour intimider et provoquer les États-Unis et davantage à Israël et pire encore pour mettre l’ONU dans l’embarras. Maintenant, on peut juger des décisions politiques prises par l’ex-Président des États-Unis, Barack Obama. Entre la perception que l’on en avait et la vraie réalité. L’accord nucléaire qu’il a passé avec l’Iran nous le prouve davantage puisque Hassan Rohani chef de l’Iran vient d’imiter la colère de la Corée du Nord contre les États-Unis et Israël au point de semer de vives inquiétudes en France. Maintenant, on doit se pencher sur les véritables conséquences de l’entente nucléaire de l’Iran signée par l’ex-président des États-Unis, Barack Obama au point de réaliser que le danger pour les États-Unis provient non pas de son Président actuel, Donald Trump mais des pays perturbés et perturbants comme l’Iran et la Corée du Nord et de leurs chefs autoritaires et irresponsables.

Comme simple citoyenne, je crois le temps est enfin arrivé pour juger des politiques décisionnelles de l’ex-président des États-Unis, Barack Obama qui a gagné la présidence des États-Unis sous le thème de l’unité et qu’il a quittée en jugeant son successeur et pire encore en travaillant pour obtenir sa destitution. L’accord du nucléaire que Barack a signé avec l’Iran porte de lourdes conséquences et d’inquiétudes pour le monde, l’ONU, les pays démocratiques occidentaux puisque Hassan Rohani chef de l’Iran annonce qu’il s’unit à la Corée du Nord pour provoquer et intimider les États-Unis, et mettre l’ONU dans l’embarras. Comment l’ex-président des États-Unis, Obama a-t-il pu arriver à signer un tel accord avec des élus de ces pays qui ont volé le pays à leur population?

Comme simple citoyenne, je souhaite qu’on se braque maintenant sur ls décisions politiques d’un ex-Président des États-Unis qui a commis l’erreur de croire en la parole de Hassan Rohani qui a toujours démontré son adversité envers les États-Unis, les pays démocratiques occidentaux et les occidentaux. Sommes-nous surpris que maintenant qu’Hassan Rohani cherche à s’allier à Kim Jong-un de la Corée du Nord pour lancer des menaces contre les États-Unis, pour défier l’ONU et pour semer des inquiétudes dans le monde. Quelle irresponsabilité politique ce genre d’Accord sur le nucléaire avec l’Iran! Maintenant on peut mieux comprendre les agitations de Barack Obama et d’Hillary Clinton pour nous faire croire que le danger pour les États-Unis et pour le monde viennent du successeur d’Obama, Donald Trump. La démocratie américaine vient de faire un bon coup puisqu’elle a réussi à faire la différence entre la perception que l’on projette et la réalité. Obama a été le Président le plus accueilli à la Présidence des États-Unis puisqu’il a gagné le pouvoir présidentiel sous le signe de l’unité du peuple américain mais Obama l’a quittée en s’attaquant à son successeur, en prédisant un danger pour les États-Unis au point de le qualifier d’inapte pour présider les États-Unis en le menaçant de surveillance pour ne pas qu’il dépasse la fameuse ligne rouge. La sortie présidentielle de Barack a semé la division dans la population américaine tout en faisant offense à la démocratie et
à la politique américaine puisque son bilan présidentiel ne le satisfaisait pas mais ses décisions politiques irresponsables étaient déjà du passé et Barack venait de le réaliser. Maintenant, Barack sera jugé pour l’Accord nucléaire signé avec l’Iran qui imite son ami, la Corée du Nord au point de semer d’extrêmes inquiétudes en France. Réalise-t-elle trop tard que ce n’est pas le successeur de Barack qui est un danger pour le monde et les États-Unis mais bien l’Iran et la Corée du Nord les pires ennemis non seulement des États-Unis mais bien des pays démocratiques occidentaux et des occidentaux, sans compter leur adversité face à l’ONU qui doit reviser ses positions face à de tels pays perturbés et perturbants.

Simplecitoyenne

12345...176